Comment Connaître ses Frais de Notaire ?

Déterminer le prix des services d’un notaire vous permet d’avoir un aperçu de chaque dépense. De ce fait, voici quelques exemples de ces frais, ainsi que les points à prendre en compte dans leur estimation !

Quels sont les frais de notaire pour une maison de 250 000 euros ?

illustration représentant le budget pour l'achat d'une maison

Pour une résidence acquise à 250 mille euros, les coûts dépendent particulièrement de l’état de celui-ci. En effet, cela peut dépendre du fait qu’elle soit neuve ou vieille puisque ces critères influencent énormément le taux applicable pour chaque dépense à engager.

Ainsi, les taux à appliquer pour une demeure ancienne vont de 7 % à 8 % suivant le montant d’acquisition. Les coûts à envisager pour une maison à 250 mille euros peuvent alors aller de 17 500 euros à 20 000 euros. Pour les immeubles neufs, ces taux vont notamment de 2 % à 3 %. Cependant, selon la situation géographique de la propriété, les dépenses à effectuer varient de 5 000 euros à 7 500 euros.

Quels sont les frais de notaire pour une maison à 300 000 euros ?

Le taux appliqué pour déterminer la somme à dépenser est toujours entre 7 % et 8 %. Ainsi, le montant pour une acquisition de 300 000 euros est estimé à environ 21 897 euros. Alors que l’achat d’un appartement neuf varie entre 2 % et 3 % selon la région.

Par conséquent, le prix pour un immeuble de 300 mille euros est compris entre 6 000 et 9 000 euros, et plus précisément de 6 264 euros.

Comment calculer les frais de notaire en 2022 ?

Le calcul du prix des services d’un notaire se fait suivant plusieurs taux. Ceux-ci dépendent non seulement du lieu où se situe le bien, mais aussi de son état.

Les dépenses liées aux biens anciens

Plusieurs taxes obligatoires constituent les différentes dépenses à engager par le notaire. En ce qui concerne un immeuble ancien, vous avez donc :

  • Les charges pour l’enregistrement de 3,8 % à 4,5 % du prix d’acquisition
  • Une taxe communale qui représente 1,2 % de la valeur financière de la propriété
  • Les débours, qui s’élèvent à 760 euros et la contribution de sécurité immobilière de 0,1 % du prix de votre bien
  • Les frais de recouvrement et d’assiette, quant à eux, constituent 2,37 % de la somme liée à la taxe départementale

Enfin, la rémunération du notaire est majorée suivant une fourchette bien définie et varie notamment selon la valeur de l’immeuble.

Les dépenses pour un immeuble neuf

Les dépenses liées à l’acquisition d’un bien neuf sont moindres.

Plus précisément, pour effectuer votre calcul, vous devez simplement prendre en compte la sécurité immobilière qui est de 0,1 % du prix de vente. Ensuite, vous devez déduire 0,715 % du montant d’achat TTC pour la taxe de publicité foncière. Enfin, s’ajoutent les frais liés à 3 débours et la rémunération du notaire.

Continuez votre Lecture :

Retour haut de page